L’IMPLICATION DU DIAPHRAGME DANS LE SYNDROME DU CÔLON IRRITABLE

Au niveau anatomique, le diaphragme a une place centrale. En effet, il a un grand lien avec la région cervicale, dorsale, lombaire et bien plus. Une étude de 2018 qui s’intitule Symptomatology Correlations Between the Diaphragm and Irritable Bowel Syndrome (Bordoni et al.) fait par un cardiologue et un ostéopathe d’Italie a soulevé le lien avec le syndrome du côlon irritable (SCI) et le diaphragme, mais également les liens entre celui-ci et différentes structures du corps. Vous trouverez plus bas une brève explication de ces liens et impacts au quotidien.


Inconfort à l’abdomen :

Dans le contexte du syndrome du côlon irritable, il y aurait une contraction augmentée au niveau du diaphragme ainsi qu’un relâchement de la partie supérieure des abdominaux. Ces muscles ayant alors une mauvaise synergie à la respiration peuvent causer des ballonnements et de la dyspepsie (malaise à l’estomac). La relation entre les reflux gastriques et une dysfonction du diaphragme a aussi été établit de manière fiable car l’œsophage traverse le diaphragme et fait office de sphincter. Ainsi, une tension de celui-ci met sous tension l’œsophage et peut créer des reflux.

Muscle diaphragme
Ostéopathie - Côlon irritable - diaphragme

Troubles à la mâchoire et du plancher pelvien :

Les centres médullaires contrôlant la respiration ont aussi un impact à l’inspiration sur la position de la langue (elle s’avance pour ouvrir les voies respiratoires) et sur la position des muscles du plancher pelvien (ils descendent). L’inverse se produit à l’expiration. Cette étude soulève qu’il serait donc possible que les gens avec des troubles digestifs (tel que le SCI) aient, par exemple, des douleurs pelviennes chroniques ou des troubles des voies respiratoires supérieurs. Il y aurait aussi une corrélation avec des douleurs à la mâchoire ainsi qu’un manque de coordination de la langue et des articulations temporo-mandibulaires par suite tissulaire avec le plancher de la langue et le voile du palais.


Douleur lombaire :

Malgré le fait que l’étiologie ne soit pas précise pour ce cas, les auteurs soulèvent que des douleurs dans le bas du dos peuvent être présentes chez des gens souffrant du SCI. Il y a eu une corrélation entre des dysfonctions du diaphragme et des douleurs lombaires d’où son rôle entre autre dans la posture et la stabilisation du dos. Il serait actif lors des mouvements des jambes dans le quotidien en s’abaissant et en changeant la pression intra-abdominale. Tel qu’expliqué plus haut, lorsqu’il y a un changement de pression au niveau de l’abdomen dans certains troubles digestifs, le diaphragme est moins actif ce qui engendrait une diminution de sa façon stabilisatrice lombaire.


Ostéopathie & Syndrome du côlon irritable
Ostéopathie- Diaphragme- Syndrome du côlon irritable

Céphalées chroniques :

Cette étude note aussi le fort lien entre les fascias, le diaphragme et leur impact dans un contexte du SCI et des céphalées. Les fascias sont une suite de tissus inséparables qui occupent différents plans musculaires sur tout le corps. Il y a entre autre le fascia thoraco-lombaire qui occupe l’espace entre le bassin et la région cervicale. D’où les attaches du diaphragme et du fascia sur les vertèbres lombaires, on peut penser que les deux sont inter-reliés et une tension de la chaîne postérieure peut en résulter, donnant des céphalées chroniques. De plus, si le diaphragme n’accomplit pas sa fonction à l’inspiration, les inspirateurs accessoires devront prendre le relais et une tension des muscles sterno-cléido-occipito-mastoïdien et des scalènes peut être créée et ainsi référer des douleurs à la tête.


À la Clinique de Physiothérapie de Martigny, des ostéopathes sont formés pour travailler ses dites tensions du diaphragme et ainsi promouvoir une meilleure respiration, une meilleure stabilité lombaire et un meilleur confort sur le plan digestif, si on se fit à ce que l’étude nous indique.


Pour plus d’informations ou pour prendre un rendez-vous, communiquez avec nous au 450 431-4112 ou info@physiodemartigny.com


#physiodemartigny

12 vues