top of page

L’arthrose du genou : est-ce que l’ostéopathie serait une alternative à considérer lors de douleur e

L’arthrose du genou est une condition dégénérative et chronique qui touche un grand nombre de personnes et qui peut donner des symptômes tels que des douleurs, des raideurs ainsi que des limitations physiques. Il y a aussi des changements au niveau du système nerveux autonome, de la circulation sanguine et lymphatique, des tensions musculaires et fasciales, une perte de mobilité et une perte de souplesse musculaire.


Le but lorsqu’une personne consulte un professionnel de la santé est alors une réduction des douleurs, prévenir les limitations physiques futures, augmenter la fonction physique et la qualité de la vie au quotidien.

Des chercheurs en physiothérapie, en médecine et en réhabilitation physique ont noté qu’un manque d’étude au niveau de l’impact des suivis manipulations ostéopathiques et de leurs bienfaits sur cette condition. Ils ont donc mit au point une étude sur l’efficacité des séances d’ostéopathie combinées à des exercices : Osteopathic manipulative treatment improves function and relieves pain in knee osteoarthritis: A single-blind, randomized-controlled trial (2018, Altinbilek et al.).


Cette étude a finalement inclus 85 personnes qui souffraient de douleurs aux genoux depuis plus de 6 mois. Ils ont séparés en deux groupes : un groupe avec seulement des exercices et un autre avec en plus des suivis ostéopathiques. Les exercices constituaient de renforcement du quadriceps et de la bandelette ilio-tibiale, d’étirement des ischio-jambiers, des adducteurs et des abducteurs. Ceux-ci étaient faits finalement pour un total de trois séries de dix répétitions, deux fois par jours à la maison. Pour le groupe avec suivis ostéopathiques, un ostéopathe appliquait des mobilisations patellaires et du genou ainsi que des techniques circulatoires des deux membres inférieurs. Les sujets ont aussi continué ces techniques à la maison deux fois par jour. Une tierce personne faisait l’évaluation avant les interventions, à la suite de ceux-ci et quatre semaines plus tard. Ce physiatre ne savait pas de quel groupe il provenait et était donc impartial.


Les résultats de cette recherche ont démontré qu’une combinaison d’exercices ainsi que de suivis en ostéopathie étaient plus efficace pour réduire les douleurs et augmenter les fonctions liées à l’arthrose du genou qu’un suivi avec exercices seulement.


On peut conclure qu’un ajout de suivi en ostéopathie pour cette condition serait favorable à la réhabilitation lorsqu’une personne souffre d’arthrose du genou qui aurait préalablement et diagnostiqué par un médecin.


Pour plus d’informations ou pour prendre un rendez-vous, communiquez avec nous au 450 431-4112 ou info@physiodemartigny.com




11 vues

Posts récents

Voir tout
bottom of page