L'OSTÉOPATHIE ET L'ENDOMÉTRIOSE

L’endométriose peut créer des saignements utérins anormaux caractérisés par de la douleur, des saignements excessifs et des douleurs pelviennes. Cette condition peut toucher 5-15% des femmes avant leur ménopause et également causer des cycles irréguliers et de l'infertilité. En plus de traitements médicaux ou chirurgicaux, certaines études avaient mentionné que l’ostéopathie pouvait aider les douleurs menstruelles ainsi que les douleurs pelviennes. C’est pour cette raison que des chercheurs de différents départements d'institutions et d’une université ont mit au point cette étude de cas : The effectiveness of osteopathic manipulative treatment in an abnormal uterine bleeding related pain and health related quality of life (HR-QoL) - A case report (Goyal, et al. 2016). Cette étude est sous la forme d’un case, où un professionnel adresse une condition sur un seul sujet avec une condition qui est soit très spécifique et peu connue ou, au contraire, très connue et essai un type d’intervention pour cette condition. Cela est moins possible de généraliser les bienfaits d’une intervention, car il y a seulement un sujet, mais c’est une bonne façon de tester avant de faire une étude à grande échelle et c’est aussi une étude qui habituellement plus rapide à faire et donne des résultats plus rapides à compiler.


L'ostéopathie et l'endométriose
L'ostéopathie et l'endométriose

Il est question d’une dame de 29 ans, mère d’un enfant de 6 ans, qui se plaignait d’un augmentation de son flux menstruel, d’une douleur abdominale basse et lombaire, des sécrétions vaginales avec de la constipation occasionnelle depuis 3 ans. Un ultrason à démontrer qu’elle n’avait rien d’anormal au niveau de la sphère gynécologique et qu'elle n’avait aucun historique médical ni chirurgical.


Pour cette dame, il y a eu deux sessions en ostéopathie et les interventions ont été au niveau des différents diaphragmes du corps, de la jonction gastro-eosophagienne et du côlon sigmoïde, de la thérapie crânio-sacrée et du tube neural. Suite à ces deux séances, la dame a ressenti une diminution des douleurs de 8,3/10 à 3,9/10 (via l’échelle visuelle analogique) et le questionnaire sur la qualité du quotidien a passé de 72/100 à 26/100 (questionnaire EHP-5).


Traitement ostéopathie
Traitement ostéopathie

Ceci démontre que l’ostéopathie serait à considérer lorsque certaines femmes éprouvent des symptômes lors de leurs règles et cette étude cas nous indique également une marche à suivre pour choisir nos interventions en clinique.



Pour plus d’informations ou pour prendre un rendez-vous, communiquez avec nous au 450 431-4112 ou info@physiodemartigny.com




6 vues